Notre Histoire

C'est sous l'impulsion de Monsieur Auguste Mounié, Maire d'Antony, Questeur au Sénat, et de quelques musiciens bénévoles que prit naissance, le 18 Novembre 1929, une société musicale ne comportant que des instruments à vent, qui prit le nom d' Harmonie Municipale d'Antony. Elle avait pour ambition, l'étude et la propagation de la musique instrumentale, l'enseignement et l'exécution de la musique d'ensemble. Elle cherchait également à favoriser le développement de l'art musical , en organisant des cours de solfège et d'instruments, des concerts, des fêtes, publiques, des bals, des animations etc etc Elle participe, et ce depuis sa création, aux manifestations commémoratives de la commune. Avec une rénovation et une remise a jour de ses statuts et du règlement intérieur en 1986, cette société devient: Orchestre d'Harmonie de la Ville d'Antony, parution au journal officiel du 28 janvier 1987, les buts et les objectifs restant essentiellement les mêmes. L' Orchestre qui comprenait en 1990 soixante dix membres, est composé actuellement, d'une cinquantaine de musiciens tous bénévoles dont environ 20% de personnel Féminin. Figure emblématique de la Ville d'Antony, l'O H V A, est toujours fidèle au rendez vous, lors des grands moments qui rythment la vie locale. En dehors des cérémonies officielles, la cinquantaine de musiciens qui la compose se produit en concert dans la ville, les communes voisine et en province. Avec ses instruments à vent, l'Harmonie a une sonorité différente de celle d'un orchestre symphonique traditionnel et surtout elle est bien plus puissante. L'interprétation de certaines oeuvres de Berlioz, Wagner ou Gershwin et tant d'autres compositeurs, lui donne tout son épanouissement et sa raison de prospérer.

Article Daniel Fouillet Ce qu'écrivait Daniel Fouillet en 1979 pour les Cinquante ans de l'Harmonie Municipale
Ancienne photo de l'orchestre Il y avait de belles moustaches, mais il y avait aussi de la jeunesse
Article de 1929

Commentaires

Merci encore, Daniel pour ce beau discours.

Je l'ai relu avec plaisir même si j'ai de la peine que tu ne sois plus là pour nous écouter. 

Je te souhaite un bon dernier voyage  Daniel 

Virginia